CHAB a.s.b.l.
 

Home
 
Notre Propos
 
Comité
 
Activités
 
Programme
 
Articles
 
Publications
 
Bibliothèque
 
Mini-Shop
 
International
 
Coopérateurs
 
Renseignements
 

Ce site nécessite


 

 

 


 

 

WEBMASTER

info@chab-belgium.com

 

FOND MUSICAL

"Seneca Square Dance" de Ry Cooder, extrait du film "The Long Riders"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
.

HOME

CONFEDERATE HISTORICAL ASSOCIATION OF BELGIUM

En raison des travaux de rénovation au musée communal, le Club House de la CHAB a déménagé dans des locaux temporaires situés à Wolubilis, Woluwe-Saint-Lambert. Nos réunions y auront  donc lieu jusqu'à nouvel ordre. Nouvelle adresse : 1 place du Temps Libre - local A300 - 3e étage (à droite en sortant de l’ascenseur). Le bâtiment est situé le long du Cours Paul-Henri Spaak, juste en face du Woluwe Shopping Center. La porte d'entrée se trouve au rez-de-chaussée, à gauche de celle de la librairie/restaurant Cook & Book. Voir plan d'accès

.

.
PROCHAINES REUNIONS    
.

Samedi 8 décembre 2018 à 15 heures

..

SOUS LE FEU DE L'OBJECTIF

..

.

Dans notre local temporaire à Wolubilis, conférence de Mehdi Schneyders : Sous le feu de l’objectif. La photographie, une merveilleuse invention qui, aujourd’hui, nous paraît anodine… tant elle fait partie de notre quotidien. Pourtant, grâce à elle, nous sommes à même de pouvoir apprécier et admirer ce qu’elle nous offre de plus précieux : l’exposition à la lumière d’un instant, un être, un lieu, une époque. La guerre de Sécession fut, à n’en pas douter, le premier conflit majeur à être massivement immortalisé au travers d’ambrotypes, daguerréotypes, tintypes et autres cartes de visite. Du studio au champ de bataille, de simples inconnu(e)s et des personnalités, Unionistes et Confédérés, posèrent pour laisser une trace d’eux-mêmes ( par souci de transmettre un souvenir, par orgueil ou pour la propagande ). Cette conférence visera à mettre en avant différents sujets, en dévoilant les détails qu’ils recèlent et la petite histoire derrière chaque cliché. De 1861 à 1865, nous voyagerons à travers le regard aiguisé du photographe afin de pouvoir admirer, que l’on soit passionné ou profane, les témoignages visuels gravés pour l’éternité.

.

.
PRECEDENT CHAB NEWS (expédié le 15 décembre 2017)
.

La Tredegar Iron Works, le Vulcain de la Confédération, par Gérard Hawkins

Alcide Bouanchaud - Artillerie de Pointe Coupée, Louisiane, par Brian Costello

.

.
DERNIER CHAB NEWS (expédié le 11 juin 2018)
.

Patrick R. Cleburne, Stonewall Jackson de l'Ouest, par Terry Cartwright

Grenades, roquettes ... et autres armes inavouables au cœur de Dixie, par Daniel Frankignoul

.

.
PROCHAIN CHAB NEWS (prévu fin décembre 2018)
.

Les monstrueux canons Rodman, par Donald B. Webster Jr.

L'agent secret du président Lincoln, par John Bakeless

Matthew Fontaine Maury, l'Eclaireur des Mers, par Keith Gibson

Tragédie à Cold Harbor - Deux commandants pour l'armée du Potomac, par Gérard Hawkins

.

.
FUTURS CHAB NEWS (pour 2019)
.

Les Fils de la Liberté, traîtres ou patriotes ?, par Dominique De Cleer

Général George H. Thomas, le héros mal-aimé, par Terry Cartwright

Campagne et bataille de Chancellorsville, le chef-d'œuvre de Robert E. Lee, par Jean-Claude Janssens

.

.

PAIEMENT DES COTISATIONS PAR PAYPAL

.

Il est recommandé à nos membres américains et internationaux de payer leur cotisation annuelle par PayPal au compte de la CHAB : chab.belgium@yahoo.com

..


L

LES DERNIERES OEUVRES DE JOHN PAUL STRAIN

.

4

FIRE IN THE VALLEY

COURTING MISS NELLIE

..

Le 43rd Virginia Cavalry Battalion, mieux connu sous le nom de Mosby Rangers, était l’une des unités de combat les plus redoutées et les plus renommées opérant au nord de la Virginie et dans la vallée basse de la Shenandoah. Ces rangers étaient une force d’élite composée d’éclaireurs et de guérilleros commandés par John Singleton Mosby. Les aventures et les exploits des Mosby Rangers devinrent légendaires dans l’histoire militaire américaine. Au début août 1864, l’armée fédérale passe sous le commandement d’un nouveau chef, le major-général Philip H. Sheridan. Celui-ci pousse son armée vers le sud de la vallée et établit son quartier-général au sud de Winchester. Le ravitaillement de l’armée fédérale est acheminé de Harper’s Ferry par chariots. Le 12 août, Mosby rassemble ses hommes à Rectortown avec l’intention de d’attaquer la ligne d’approvisionnement de Sheridan. Les forces de Mosby s’élèvent à près de 350 Rangers appuyés par deux canons. Le matin même, la colonne de 525 chariots de Sheridan, escortée par trois régiments et une petite troupe de cavaliers, quitte Harper’s Ferry. Après avoir voyagé toute la journée, le convoi campe près de Berryville à Buck Marsh Creek. Tôt le lendemain matin, alors que le brouillard se dissipe, les soldats fédéraux qui se préparent pour la journée sont pris de panique après que trois coups de canon ont été tirés et qu’ils entendent les cris de la cavalerie sudiste lancée à la charge. S’ensuit un chaos, les fédéraux s’enfuyant en abandonnant leur train de ravitaillement. Après avoir brûlé un grand nombre de chariots, Mosby et ses hommes capturent 200 prisonniers, 500 mules, 50 chevaux, 200 têtes de bétail et emportent le butin qu’ils peuvent transporter. Toutefois, ils laissent derrière eux la caisse du 8th New York Cavalry qui contenait 112 000 dollars. Alors que les rangers s’éloignent dans l’euphorie, certains d’entre eux tentent de jouer des mélodies sur des violons pris à l’ennemi, au grand dam de leurs camarades. Plus tard dans la soirée, le butin du raid sera réparti entre les hommes. Les prisonniers et la majorité du bétail seront transférés à l’armée de Virginie du Nord.

Nellie Ellen Koontz voit le jour le 13 janvier 1845 à Edinburg en Virginie. Jolie et précoce, c’est une enfant au caractère bien forgé qu’élèvent ses parents, William J. Koontz et Elizabeth Ann Grandstaff. La mère de Nellie est la fille du major George Grandstaff, un vétéran de l’armée américaine lors de la guerre contre le Mexique et propriétaire du moulin d’Edinburg. En 1862, alors que la guerre civile américaine fait rage dans une grande partie du pays, Nellie est une adolescente de 17 ans qui va à l’école, travaille à la ferme et aide son grand-père au moulin. Elle ne se doute pas encore qu’elle deviendra une héroïne de la Shenandoah lorsque les Yankees y déferleront en 1864. Les femmes font ce qu’elles peuvent pour contribuer à l’effort de guerre. Alors que les hommes sont partis rejoindre l’armée, elles endossent la responsabilité de l’éducation des enfants et de la gestion de la ferme. Nombreuses sont celles qui servent comme infirmières, aidant les soldats blessés, souvent chez elles. Les femmes exercent leurs compétences pour confectionner des vêtements, des couvertures, des édredons et même des chaussettes pour l’armée. Mais en dépit de la guerre, la vie continue. Des amitiés se sont nouées. Les jeunes filles assistent aux fêtes et participent aux danses pour rencontrer des jeunes hommes. Elles écrivent des lettres à leurs amoureux partis combattre dans l’armée, en espérant leur retour sain et sauf. A l’automne 1864, la guerre atteint la petite ville d’Edinburg. Le général unioniste Philip Sheridan envoie ses soldats incendier le moulin de Grandstaff et tout ce qui a de la valeur pour l’armée confédérée. Nellie et sa cousine Melvina galopent aussitôt au quartier-général de Sheridan pour lui demander sa mansuétude, leur grand-père étant un ancien combattant américain. Sheridan annule alors ses ordres pour la destruction du moulin et les deux filles s’en retournent à Edinburg, sauvant ainsi l'édifice de justesse. A la fin de la guerre, Nellie épousera Newton French McCann et le couple aura trois enfants. Le 19 septembre 1927, elle s’éteint à Edinburg au terme d’une longue et heureuse vie. A ce jour, la légende de son exploit pendant la guerre civile est toujours perpétuée dans la vallée de la Shenandoah.

..

Pour tout renseignement ou commande en ligne :

www.johnpaulstrain.com

.