CHAB a.s.b.l.
 

Home
 
Notre Propos
 
Comité
 
Activités
 
Programme
 
Articles
 
Publications
 
Bibliothèque
 
Mini-Shop
 
International
 
Coopérateurs
 
Renseignements
 

Ce site nécessite


 

 

 


 

 

WEBMASTER

info@chab-belgium.com

 

FOND MUSICAL

"Seneca Square Dance" de Ry Cooder, extrait du film "The Long Riders"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
.

HOME

CONFEDERATE HISTORICAL ASSOCIATION OF BELGIUM

A la suite des travaux de rénovation au musée communal, le Club House de la CHAB a déménagé dans des locaux temporaires situés à Wolubilis, Woluwe-Saint-Lambert. Nos réunions y auront  donc lieu jusqu'à nouvel ordre. Nouvelle adresse : 1 place du Temps Libre - local A300 - 3e étage (à droite en sortant de l’ascenseur). Le bâtiment est situé le long du Cours Paul-Henri Spaak, juste en face du Woluwe Shopping Center. La porte d'entrée se trouve au rez-de-chaussée, à gauche de celle de la librairie/restaurant Cook & Book. Voir plan d'accès

.

.
PROCHAINE REUNION    
.

Samedi 11 mars 2017, à 15h

.

IUKA ET CORINTH, MISSISSIPPI - AUTOMNE 1862

.

.

Au Club House temporaire à Wolubilis, conférence de Jean-Claude Janssens : “Iuka et Corinth, Mississippi - automne 1862 - Une campagne aussi inutile que sanglante”. A la fin de l’été 1862, le général Braxton Bragg a déplacé la plus grande partie de l’armée confédérée du Mississippi de Tupelo dans le Mississippi à Chattanooga au Tennessee. Il se prépare à envahir le Kentucky, laissant derrière lui une partie de ses forces. Les Confédérés stationnés au sud de Corinth sont commandés par deux généraux aussi hauts en couleur que médiocres : l’amateur Sterling Price et le professionnel Earl Van Dorn. Le 19 septembre, Price est durement accroché à Iuka par le général William Rosecrans et, le 28, il rejoint son supérieur Van Dorn à Ripley. Les 3 et 4 octobre, ils attaquent ensemble Corinth. L’intraitable Rosecrans les y attend de pied ferme et inflige aux Sudistes une retentissante défaite. Le lendemain, les rebelles manquent de peu de voir leur retraite coupée à Hatchie Bridge. Ce qu’il reste de leurs forces atteint péniblement Holly Springs. En décembre 1862, l’armée de Van Dorn est dissoute. Jean-Claude abordera la personnalité des trois principaux antagonistes et s’efforcera de nous décrire cette lamentable campagne, iconographie et cartographie à l’appui.

.

.
PRECEDENT CHAB NEWS (expédié le 28 juin 2016)
.

L'incroyable complot du juge-avocat général Joseph Holt, par James W. Thompson

Spotsylvania : la charge d'Emory Upton - 10 mai 1864, par Curtis D. Crockett

La Maison-Blanche de la Confédération, par Eleanor S. Brockenbrough

.

.
DERNIER CHAB NEWS (expédié le 13 décembre 2016)
.

Général Basil Wilson Duke, CSA, par Lowell H. Harrison

Charles Augustus Hobart, forceur de blocus et amiral turc, par Charles Priestley

.

.
PROCHAIN CHAB NEWS (prévu fin juin 2017)
.

L'affaire du Nashville, par John Bennett

Braxton Bragg, un général controversé, par Gérard Hawkins

.

.

PAIEMENT DES COTISATIONS PAR PAYPAL

.

Il est recommandé à nos membres américains et internationaux de payer leur cotisation annuelle par PayPal au compte de la CHAB : chab.belgium@yahoo.com

..


L

LES DERNIERES OEUVRES DE JOHN PAUL STRAIN

.

4

THE VIRGINIA REEL

JACKSON MEETS LITTLE SORREL

..

C’était la nuit de Noël 1862. De riches sons mélodieux qui provenaient d’une grande tente résonnaient dans les collines enneigées où campait la cavalerie du général J.E.B. Stuart. Le joueur de banjo Sam Sweeney et ses musiciens divertissaient le général et les membres de son état-major, son épouse Flora, d’autres dames et des fiancées. Une soirée dont on se souviendrait, pleine de gaieté, de danses, de délicatesses culinaires telles que de la dinde, des jambons, des patates douces, du beurre, 30 douzaines d’œufs, du brandy de pomme (mis de côté pour l’occasion), du whisky et un grand bol de « egg nog ». Le quadrille Virginia Reel fut le moment fort de la fête. Cependant, le général Robert E. Lee avait donné des ordres pour que la cavalerie du général Stuart effectue un raid majeur le jour de Noël. Alors que l’orchestre continuait à jouer, seuls Stuart et un certain nombre de ses officiers savaient qu’ils seraient en selle avant l’aube pour une nouvelle et dangereuse expédition. Pas un mot sur le raid du lendemain n’avait été prononcé à la fête. Stuart était heureux et joyeux car il savourait ces moments avec Flora. Juste avant l’aube le jour de Noël, le clairon sonne l’appel pour un départ imminent. Stupéfaits d’entendre ces signaux, les cavaliers ont une heure pour préparer leurs rations, prendre leurs munitions et être en selle. Alors que le soleil se lève au-dessus de l’horizon, 1 800 cavaliers sont en route et ont traversé le gué de Kelly’s Ford. Mais les pensées des hommes sont encore à la fête de la veille parce que la soirée avait été mémorable

Au printemps 1861, le colonel Thomas J. Jackson est envoyé à Harper’s Ferry, le point le plus septentrional de la Confédération, pour y prendre le commandement des troupes et y sécuriser l’armurerie et l’arsenal. La mission de Jackson est d’organiser les unités et d’entraîner les hommes qui sont impatients de défendre la Virginie. Au début, l’arrivée de Jackson est quelque peu déconcertante pour les soldats qui ne le connaissent pas. On le décrit portant son uniforme délavé du Virginia Military Institute et coiffé d’une casquette bleue qui lui cache les traits. Un jour ou deux après l’arrivée de Jackson, un train de bétail faisant route vers l’est est saisi et un certain nombre de chevaux sont réquisitionnés pour la Confédération. Les bêtes sont conduites à la rivière pour s’abreuver, près du pittoresque endroit où les rivières Potomac et Shenandoah se rencontrent. Avec l’aide du major John Harmon, Jackson qui ne dispose pas d’une bonne monture, choisit deux chevaux. Le premier cheval est puissant, à la robe alezane, quant à l’autre hongre, il est petit et en tout en rondeur. Le lendemain, Jackson trouve que le cheval le plus grand est fougueux et a une cadence énergique, tandis que l’autre alezan est plus petit, a des allures douces et calmes et un tempérament constant. Ainsi naquit une relation entre cheval et cavalier qui deviendra une des associations les plus reconnaissable de la guerre. Sous peu, ils seront connus comme étant le général Stonewall Jackson et son cheval Little Sorrel

..

Pour tout renseignement ou commande en ligne :

www.johnpaulstrain.com

.